Compte rendu d'activité de juillet 2008 à juin 2009

Document présenté à l'Assemblée générale qui s'est tenue le 1er juillet 2009.

Les différents points ont été soumis au vote et acceptés à l'unanimité.


Première partie : COMPTE RENDU MORAL

 Nous avons poursuivi pour la 3ème année consécutive notre programme qui vise à favoriser la mise en place des bases d’un développement pérenne dans les villages de brousse situés dans la Région de Dosso.

 82 % de la population est rurale : des hommes, des femmes, des jeunes qui aspirent à vivre mieux et à rester dans leur village. Un capital humain jusqu’ici non valorisé. Les autorités nigériennes ont d’ailleurs pris conscience de ce phénomène et ont mis en place la Stratégie de Développement Rural (SDR) qui s’inscrit dans leur programme d’urgence de lutte contre l’extrême pauvreté.

 Par l’implantation des CADER (Centres d’Apprentissage et de Développement Rural) en brousse, par la mise en œuvre de projets d’activités villageois et par le développement de productions destinées à un marché pus large que le village, nous répondons aux objectifs de la SDR.

 Cette année a été particulièrement intéressante car elle nous a permis de poursuivre notre action par l’ouverture du CADER de Daoudadey et d’évaluer les premiers effets de notre programme dans les villages de Tidirka et de Tchambanga.

 DAOUDADEY : LE NOUVEAU CADER ouvert en octobre 2008

 Nous ne nous attarderons pas sur ce nouveau CADER dont les résultats sont très prometteurs :

18 jeunes suivent la formation : les garçons et les filles sont dynamiques et volontaires et fournissent déjà des prestations de qualité dans tous les ateliers.

 TCHAMBANGA :

 AUTONOMIE ACCOMPAGNEE depuis février 2009

A l’issue de la formation de base terminée en février, sur 18 stagiaires, 16 travaillent désormais en coopérative. Ils ont démarré avec un capital de 900 €, résultat des ventes faites au cours de leur formation.

- Les filles s’étant mariées dès la fin de la formation, 2 d’entre elles ont quitté le village mais les autres ont obtenu de leurs nouvelles familles l’autorisation de continuer à travailler dans le cadre de la coopérative ;

- les villageois et ceux des villages environnants passent régulièrement des commandes (tabourets, tables, portes, robes, vêtements pour les enfants …) ;

- L’un des jeunes artisans de l’atelier couture a demandé à suivre un stage pour se perfectionner dans la fabrication des chemises (il est actuellement en stage chez un tailleur de Dosso) ;

- les villageois ont exprimé le besoin d’avoir un atelier de réparation des charrettes dans le village : 4 jeunes artisans, après un stage de rechapage au mois de mars, exercent cette activité au village ; un stage de soudure est prévu en septembre ;

- un modèle de chaise réalisé par l’atelier menuiserie a été présenté à l’Ecole Normale de Dosso qui en a commandé  18  : 8 en mars et 10 en mai.

Ces stages et cette commande de chaises permettent de faire connaître les jeunes artisans et pourront leur ouvrir des opportunités par la suite.

 A ce jour, depuis le mois de mars, la coopérative a  réalisé, toutes activités confondues, un bénéfice de 252 225 Fcfa (385 €) soit 24 € par stagiaire.

 

Les projets villageois , outre l’arachide,  concernent le maraîchage et le microcrédit pour développer l’élevage ovin ; à ce jour :

-          une zone de maraîchage existe dans le village mais le puits est défectueux ; un dossier de demande de financement est en cours pour la réparation du puits et l’installation d’un système d’irrigation ;

-          nous avons accordé un microcrédit de 400 000 F (600 €) pour que les jeunes de la coopérative puissent démarrer un petit élevage.

 

TIDIRKA : l’AUTONOMIE ACCOMPAGNEE depuis mars 2008

 Les jeunes artisans issus du CADER exercent leurs activités dans le cadre du Groupement NYYA. Le démarrage a été beaucoup plus lent qu’à Tchambanga, mais, globalement, grâce aux microcrédits accordés pour l’élevage et l’épicerie, les jeunes arrivent à avoir des revenus de l’ordre de 20 € par mois et par personne.

 Le fait marquant de l’année a été la construction d’un puits  pour l’exploitation d’une zone de maraîchage de 1 ha en réponse à un projet des villageois. Le chantier a été réalisé de février à mai par le Chef du village, puisatier de métier, et une équipe de villageois habitués à travailler avec lui. Les travaux se sont déroulés sans incident ; ils ont été suivis par le directeur du Génie Rural de Dosso et par Namata pour les approvisionnements et la coordination des équipes de villageois chargés de l’approvisionnement en eau et en sable et du nettoyage des lieux.


LA CONFIANCE ET L’ENTHOUSIASME DES VILLAGEOIS

 Le compte rendu ci-dessus témoigne déjà de l’effet positif de notre programme sur l’activité des jeunes artisans que nous avons formés et sur la mise en place d’activités villageoises de nature à améliorer leur alimentation et à générer des revenus.

 Mais un autre fait encourageant réside dans l’accueil des villageois qui viennent de plus en plus nombreux aux réunions que nous organisons ; à la dernière réunion à Daoudadey, nous avons enregistré 312 personnes, à égalité hommes et femmes, à Tchambanga, plus de 200 personnes de même qu’à Tidirka. Les comités de parents sont également toujours présents et soucieux de voir leurs jeunes réussir…. Or, nous ne venons pas distribuer de l’argent mais créer des opportunités de s’engager dans des activités dont les revenus dépendront de leur travail.

 

RECHERCHE PEDAGOGIQUE

 Mise au point des manuels de formation en Djerma avec le Directeur de l’école de Daoudadey. Nous disposons à ce jour de :

- alphabétisation : 2 manuels d’alphabétisation (niveaux 1 et 2) et 1 manuel de perfectionnement .

- gestion : 1 manuel de cas pratiques et 1 manuel de comptabilité

- maraîchage : 1 manuel en cours d’achèvement qui sera accompagné de panneaux pédagogiques pour la formation des exploitants (femmes en majorité)

élevage : 1 manuel sur l’enrichissement de l’alimentation du bétail.

Ces manuels vont être proposés aux ONG qui travaillent sur le terrain, ce qui pourrait être une source de revenus pour le programme.

 

MISSIONS

 En novembre 2008 : venue d’Hélène et Pierre DUCARRE qui ont plus particulièrement travaillé sur le maraîchage.

En février puis en juin 2009 : Mission MAC (Mireille, André Lafitte et Claire Clémenceau), qui ont travaillé sur la formation, l’évaluation et le maraîchage.

Un mission longue a été assurée par JM Urtizvéréa (septembre-novembre ; janvier-février ; mi mai-mi juin)

 

 

Deuxième partie : COMPTE RENDU FINANCIER

RESSOURCES en €

 

Postes

2007-2008

2008-2009

 

Adhésions

4 225 

 

3 454 

 

 

Diverses actions

2 191 

 

731 

 

 

 s/total 1

 

6 41

 

4 185 

 

Soutiens privés

 

 

 

 

 

       Groupement ORPI Landes

14 500 

 

9 000 

 

 

       PRIMLAND

 

 

2 000 

 

 

       CREDIT AGRICOLE D'AQUITAINE

 

 

5 000 

 

 

       Fondation Solidarité et Développement du Crédit Agricole

 

 

5 000 

 

 

       SIKIG

 

 

10 000 

 

 

       Fondation VEOLIA

 

 

10 000 

 

 

       ONG MICROFEL

 

 

3 000 

 

 

Soutien public

 

 

 

 

 

 

      CONSEIL REGIONAL D'AQUITAINE

4 200 

 

1 800 

 

 

 s/total 2

 

18 700 

 

45 800 

 

Divers

 

 

 

 

 

      Dons des missions venues au Niger

502 

 

395 

 

 

      Remboursements microcrédit accordés

 

 

313 

 

 

Avance trésorerie au Niger

 

 

671

 

 

      Produits financiers

 

 

90 

 

 

s/total 3

 

502

 

1 469

 

TOTAL RESSOURCES

 

25 618 

 

51 454

 

DEPENSES en €

au NIGER

2007-2008

2008-2009

variation

I) CADER

 

 

 

Investissements

6 785

10 914

 +51%

Fonctionnement

11 911

16 604

+36%

dont Salaires

7 024

7 186

+3%

        Transports

1 689

3 469

+73%

Autonomie accompagnée

 

335

 

Recherche pédagogique

 834

1 324

 

TOTAL CADER

19 530

29 177

+55%

 

 

 

 

II) PUITS DE TIDIRKA

 

9 726

 

TOTAL DEPENSES NIGER

19 530

38 903

+104%

 

 

 

 

en  France

2 197

3 133

 

TOTAL GENERAL DEPENSES

21 727

42 036

+93%

                 

 

TRESORERIE

 

01/07/2008

 

 

 

Avoirs en début exercice

 

4 405

 

Ressources de l'exercice

 

51 454 

 

Total disponibilités

 

55 859 

 

 

 

 

 

Dépenses de l'exercice

 

42 036 

 

 

 

 

 

Solde de l'exercice

 

13 823

   
Pour revenir à l'écran précédent : cliquez sur la flêche en haut à gauche de l'écran.